Avec le programme IMPULS, nous accompagnons pendant 10 semaines des personnes en poste ou en inactivité, désireuses de trouver un emploi.
Ce suivi alterne des coachings individuels et des ateliers thématiques avec l’ensemble des participants, un samedi sur 2, à Morges ou à Neuchâtel (selon l’antenne à laquelle la personne s’est inscrite).
Ces workshops du samedi matin sont un vrai temps fort, tant pour les participants que pour les formateurs, réunissant à chaque fois une douzaine de personnes.
« L’entretien d’embauche, mes craintes avant/pendant/après » était le thème d’un des ateliers. Pour aider les participants à gagner en efficacité face à ce qu’ils vivent comme une épreuve, les formateurs ont amené des outils concrets.

Témoignage de participant : « Avant l’entretien, je ne me prépare pas spécialement car le recruteur va de toute façon toujours poser des questions inattendues ».
Un recruteur sent bien quand un candidat s’est préparé efficacement pour un entretien. Il existe une trame commune de questions à tous les entretiens. Si vous montrez au recruteur que vous avez préparé ce moment d’échange, il interprétera comme un signe évident de votre motivation pour le poste. Etre motivé, c’est avoir un objectif. Comme disait Sénèque, « Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va ».
Déterminez vos objectifs avec ces 6 questions.
1) Qu’est-ce que je veux ?
2) Qu’est-ce que cela va m’apporter ?
3) Comment saurai-je que j’ai atteint mon objectif ?
4) Y a-t-il un inconvénient à atteindre mon objectif ?
5) Qu’est-ce qui m’empêche d’atteindre mon objectif ?
6) De quoi ai-je besoin pour atteindre mon objectif ?

Témoignage de participant : « Je suis très stressé avant un entretien, je parle vite et mon rythme cardiaque augmente. J’ai peur que l’entretien se passe mal ».
Vous avez envie de donner le meilleur de vous-même en entretien et, comme un sportif, la gestion de votre émotionnel est la clé de l’efficacité.
– Démarrez par positiver. Un peu d’optimisme vous amènera à une meilleure disposition d’esprit et vous permettra de vous préparer plus efficacement pour cet échange.
– Comme les comédiens avant d’entrer en scène, respirez profondément et visualisez-vous en entretien.
– Prenez conscience que vous le valez bien. Vous n’êtes pas là par hasard. Si le recruteur vous a convié à un entretien, c’est qu’il a lu votre cv et que VOTRE candidature l’intéresse fortement. Autrement dit, vous partez déjà gagnant, à vous de faire la différence et de conforter votre interlocuteur dans son choix.

Témoignage de participant : « Pendant l’entretien, si je sens que le recruteur a un avis négatif sur moi, je perds tous mes moyens ».
Votre interprétation du ressenti du recruteur se base uniquement sur votre prisme, sur votre perception personnelle. Notre représentation de la réalité correspond à « notre carte du monde » ou tout du moins à la vision que nous en avons. Par une écoute attentive et active de votre interlocuteur, tentez d’identifier SA carte du monde, et vous aurez des clés pour comprendre son fonctionnement et éviter vos projections.

Pour avoir une attitude gagnante en entretien d’embauche, vous l’aurez compris, à vous de mettre en place votre PLAN stratégique.
Préparez-vous avant cette rencontre au sommet !